Le logo gratuit pour hypnose sommeil.

Votre séance d’hypnose sommeil gratuite chez vous

Accueil » Hypnose » Votre séance d’hypnose sommeil gratuite chez vous

Découvrez notre séance d’hypnose sommeil gratuite pour vous aider à mieux dormir ce soir !

La séance d’hypnose sommeil gratuite

Cette séance d’hypnose sommeil gratuite vous aidera à trouver le sommeil, à bien dormir et profondément !

Il n’y a rien de pire que de ne pas trouver le sommeil. Les nuits de sommeil gâchées par des périodes d’insomnie ou des cauchemars récurrents ne peuvent pas se rattraper. Le savez-vous ? Un sommeil de qualité est indispensable à la qualité de votre vie et à votre santé. Ce programme favorise des nuits calmes et paisibles nécessaires au repos. Faites de vos nuits des moments de plaisir et non des sources de tension avec cette séance d’hypnose sommeil : un sommeil profond.

Créé spécialement pour vous, cette séance d’hypnose sommeil vous accompagnera vers un sommeil profond avec Gilbert Dagon, hypnothérapeute professionnel et co-fondateur d’Opensynaps.

En résumé dans cette séance gratuite d’hypnose sommeil

Un homme dort paisiblement dans son lit avec un nôtre en peluche.
Un homme dort paisiblement dans son lit avec un nôtre en peluche.
  1. Techniques de relaxation et de méditation : La vidéo met l’accent sur l’importance de la relaxation, de la concentration sur la respiration et de l’utilisation d’images en mouvement pour induire un état de bien-être et de transformation intérieure.
  2. Processus de transe et hypnose : Elle décrit un processus détaillé pour atteindre un état de transe, soulignant l’importance de la respiration calme et de l’abandon à la sensation de légèreté dans le corps. Elle explore également l’expérience de l’hypnose et la façon dont elle peut favoriser la créativité et la reconnexion à une part de soi où tout devient possible.
  3. Influence des mots et des sons : La vidéo aborde l’impact des mots et des sons sur notre état mental, mettant en lumière comment ceux-ci peuvent influencer notre bien-être et notre perception.
  4. Lâcher-prise : Enfin, elle évoque l’idée de laisser naturellement ses pensées s’échapper sans se poser de questions, favorisant ainsi un état de relaxation profonde.

Aller plus loin

Une personne sommeille dans un lit avec un vaisseau spatial en arrière-plan.
Une personne sommeille dans un lit avec un vaisseau spatial en arrière-plan.

Intéressé par un peu de lecture ? Découvrez notre article « Comment bien dormir ? » présentant des astuces simples à mettre en œuvre pour un sommeil profond et bien dormir : https://opensynaps.com/astuces-bien-d…

Votre avis nous intéresse ! Avez-vous un avis sur cette hypnose sommeil ? Vous a-t-elle aidé à trouver le sommeil ? Avez-vous passé une nuit avec un sommeil profond ? Laissez-nous votre commentaire en bas ou un like.

Cette séance « Hypnose sommeil gratuit » vous est offerte par Opensynaps, plateforme d’hypnose en ligne.

Découvrez plus de vidéos sur notre chaîne YouTube.

Transcript de la séance d’hypnose sommeil complète

Le logo gratuit pour hypnose sommeil.

Bienvenue sur ce nouveau programme OpenSynaps. Ce programme va avoir un impact profond sur votre conscient et votre subconscient.

Je vais maintenant commencer. A chaque fois que vous verrez ce symbole, vous retrouverez cet état que vous allez ressentir à partir de maintenant. Tout cet état intérieur réapparaîtra automatiquement en vous. Dès que vous verrez ce symbole que vous avez choisi instantanément, automatiquement, dès que vous verrez à nouveau ce symbole, il réactivera en vous automatiquement tout l’état intérieur de bien-être et de changement. En vous. Immédiatement. Parfaitement. Agréablement. Installez-vous confortablement et vous laissez doucement votre corps se relâcher. Il n’est pas indispensable de se détendre complètement dès maintenant. Vous pouvez encore bouger pour trouver la meilleure position de votre corps.

Et je vous propose simplement de commencer par retrouver une respiration calme et régulière. Comme si rien n’était plus important que l’absolue régularité de votre respiration.

Voilà, comme ça. Très bien. Alors maintenant, vous ne bougez plus du tout. Et vous allez laisser votre regard se poser sur cette image qui bouge doucement. Vous accrochez votre regard sur cette image. Et vous fixez votre regard qui se calme de plus en plus à mesure que votre respiration devient profonde et minimale. Prenez bien le temps de prendre contact avec cette respiration. Et vous sentez peut-être déjà certains muscles se relâcher. Se détendre. Alors tout en conservant votre regard sur cette image qui bouge tranquillement. Vous allez porter votre attention sur les sensations du corps. Les jambes. La tête. Les bras. Les mains.

Ainsi que toutes les sensations qui vous parviennent peut-être déjà au bout des doigts. Qu’il s’agisse de picotements, de fourmillements, d’engourdissements ou même de sensations de pulsations, de chaud ou de froid. Et la première partie de vous qui n’est pas encore en train de continuer à se détendre complètement. De ne plus être vraiment là ou pas.

Vous vous en rendez compte ? C’est peut-être déjà cela qui commence. Ah, s’apprêter à entrer en trance. Comme une danse. Douce et lente. Et vous observez simplement de l’intérieur votre ventre qui se gonfle à chaque inspiration. Et qui se dégonfle en expirant même temps que votre corps s’allège. En portant petit à petit toutes ces tensions. Vous vous laissez tranquillement gagner par des ondes de calme et de sérénité. Vous écoutez ma voix sans attention particulière et vous laissez votre regard se troubler sur cette image, cette zone que vous avez choisie devant vous. Et tandis que vous fixez intensément cette image ou cette zone qui se trouble de plus en plus, vos paupières vont devenir de plus en plus lourdes.

Bientôt elles seront si lourdes qu’elles se fermeront. Respirez calmement, tranquillement. Tranquillement. Dès que vos yeux commenceront à se troubler, vous imaginerez que vos paupières sont lourdes. Puis vous laisserez ensuite vos yeux se fermer. D’ailleurs, vos yeux commencent probablement à se troubler. Vous les laissez se troubler de plus en plus sur cette image qui bouge lentement et doucement. De plus en plus, passivement. Les yeux se troublent tellement que les paupières commencent probablement à s’alourdir. Votre vue est de plus en plus floue. Les paupières deviennent probablement lourdes, sans doute très lourdes.

De plus en plus lourdes, toujours plus lourdes. Votre regard se trouble tellement que les paupières veulent se fermer. À chaque respiration, les paupières s’alourdissent encore plus.

N’essayez plus de les retenir. Oui, vous laissez vos yeux se fermer et tous les traits du visage vont se détendre. Et vous laissez les muscles de votre front se détendre. Et vous laissez les muscles de votre front se détendre. Et cette détente se communique à tout votre visage qui tranquillement va devenir serein. Bien. Respirez calmement, tranquillement. Abandonnez-vous totalement, complètement à cette détente bienfaisante. Les yeux sont maintenant fermés, sans aucune crispation.

Et le corps commence peut-être déjà à s’engourdir de plus en plus. Petit à petit, à mesure qu’il s’allège, vous donnant bientôt l’impression qu’il flotte dans l’air. Et dans l’air, il est plus facile à tout le corps de se détendre complètement. Alors, vous allez peut-être déjà commencer à ressentir une agréable sensation d’absence de désir. Et ainsi, la porte à ce sentiment va sans doute s’ouvrir. C’est si agréable de se reposer. Les bras et les jambes vont probablement déjà commencer à vous sembler lourds. D’autant plus qu’une partie du corps devient léger. Et je me demande quelle partie du corps passe à léger en premier, pour finir. Voilà. Et c’est ainsi que tout le corps, depuis les paupières jusqu’aux pieds, s’installe à chaque respiration un peu plus, dans un repos calme, profond, serein et lourd.

Un vrai repos. Et c’est très agréable.

Tout le corps dort d’un sommet lourd et profond, alors que l’esprit reste libre, libre et attentif au son de ma voix. Cette voix qui est juste l’écho de la vôtre. Cette petite voix intérieure qui vous emporte de plus en plus à l’intérieur de vous-même. Et vous pouvez décider librement de choisir d’obéir à cette petite voix qui demande à tout le corps de se relâcher, de se reposer, de se détendre et de s’abandonner au calme, à la sérénité, à la légèreté. Toujours plus profondément. Toujours plus profondément. Tout en écoutant les bruits qui vous entourent, qui à chaque apparition vous plongent encore davantage au cœur même de vous-même. Ou vous absorbant dans le tout plus vaste que vous. Et vous entendez aussi la musique qui, note après note, vague après vague, vous emporte encore un peu plus loin. Toujours plus loin. Et alors vous laissez ces ondes vous traverser, faire partie de vous.

Faire partie de vous complètement. Et vous savez, quand on entre dans un état d’hypnose, on laisse place à sa créativité. On se reconnecte à une partie de soi où tout devient possible. Le ici peut devenir là-bas ou ailleurs. Le ailleurs peut être ici et ressembler à là-bas. Et au final c’est vous qui décidez où il est bien que vous soyez à présent. Et d’où que vous soyez, vous pourrez toujours entendre ma voix, son rythme, son timbre, sa couleur, sa texture même. Et imaginez comment les phrases faites de mots et les mots constitués de lettres viennent jusqu’à vos tympans. En réalité, entre mes cordes vocales et vos tympans qui servent de décodeurs, il n’y a que des ondes invisibles qui viennent prendre une réalité relative dans votre cerveau. Et vous savez, parfois, j’aime imaginer que quelque part ailleurs, il y a une autre planète ou une autre dimension.

Un monde ailleurs est différent où tout est inversé. Où les bruits sont des silences. Où les bruits sont des silences et les silences sont pleins de sens. Où les phrases et les mots sont inaudibles. Où tout est dit lorsque les tympans sont au repos.

Comment ça serait pour vous si vous pouviez y faire un tour quelques minutes ? Vous restez libre et attentif. Attentif à tout ce qui est bon et utile pour vous. Et seul votre inconscient sait ce qui est bon et utile pour vous. Et vous vous souvenez bien de ne pas vous forcer à vous souvenir de tout ce que votre inconscient peut garder pour lui, afin de créer le changement en vous. Et si une émotion apparaît, vous l’observez comme de l’extérieur, comme quand on observe un orage derrière la fenêtre de sa chambre. Il n’y a pas de retour dans le passé involontaire.

Tout ceci est géré par votre inconscient. Vous reviendrez automatiquement au cœur de la séance pour bénéficier des meilleurs bienfaits. Et vous pouvez sortir de trance par vous-même si vous en éprouvez le besoin. Vous vous installez en vous confortablement. Savez-vous quelle partie de vous va s’endormir en dernier ? Ce n’est pas tout à fait clair quand c’est un peu confus, mais tout va bien. Il s’agit bien ici de bien vous concentrer sur mes mots. Ces mots qui forment ces phrases et ces phrases qui constituent le sens qu’il s’agit ici de bien comprendre. Afin de bien installer ce sommeil qui vous gagnera chaque jour, de chaque nuit, de mieux en mieux. Sans avoir rien à faire que vous concentrez bien fort sur ce qui est dit.

Ici ou ailleurs. Maintenant ou plus tard. Comme ce qui a déjà été dit avant. Sans perdre le moindre son. Sans perdre le moindre son. La moindre virgule qui ne s’entend pas toujours mais que vous pouvez percevoir au-delà des sons. Sans ce qui a de sens.

Pourtant, vous le savez maintenant très bien. Alors vous rentrez encore plus profondément dans votre fort intérieur. Pour percevoir toutes ces sensations profondes qui vous gagnent de plus en plus. Sans pourtant en avoir pleinement la sensation présente. Vous sentez que vous respirez. Cela se produit aussi quand vous dormez. Vous le savez bien.

Que vous n’avez même pas besoin de le savoir. Pour que cela se produise. Et cela se produit comme quand vous dormez, quand vous êtes libre. De ne pas vous poser de questions sur ces pensées qui viennent parfois enrayer cette faculté naturelle de vous laisser aller naturellement. Dans votre état normal qui est en vous. Qui fait partie de vous. Ce qui est naturellement une faculté que vous possédez et qui peut naturellement se remettre en place.

Comme à chaque fois que vous entendez ma voix. Qui vous accompagne. Et qui vous accompagnera dans ces éléments de reprise, de contrôle de ce sommeil. Qui s’installe à nouveau en vous. Naturellement. Jour après jour. A partir de maintenant. Vous inspirez à chaque inspiration ce sommeil qui entre en vous. Et vous soufflez ces pensées à l’extérieur qui vous détend et vous libère. Vous pouvez laisser le corps se relâcher. Et se détendre.

En percevant encore toutes les tensions qui sont présentes encore dans ce corps. Que vous pouvez comme observer.

Comme éloigner de vous. Plus lointain. Distant. Comme dans un rêve. Comme dans un rêve. Et dans le rêve.

Tout est possible. Le haut peut être en bas. Le bas en haut.

Et sans dessus dessous. Vous pouvez peut-être déjà percevoir cette sensation de liberté qui peut peut-être déjà commencer à se répandre petit à petit en vous. Dans votre esprit qui devient ainsi léger.

Qu’il est comme en apesanteur. Savez-vous de quelle légèreté pèse votre esprit ? Cet esprit qui peut se retrouver si à l’aise. Qu’il peut se déplacer dans les univers infinis, du champ, de tous les possibles.

Comment faites-vous ça ? Dans les univers infinis, du champ, de tous les possibles. Comment faites-vous cette différence essentielle de l’esprit profond et celui du superficiel qui s’accroche au sommeil ?

Vous pouvez dormir à partir d’aujourd’hui, chaque nuit. Chaque nuit de mieux en mieux.

De plus en plus sereinement. Vous faites le vide dans votre esprit. Sans avoir rien besoin de faire que juste laisser faire, laisser s’envoler ses idées, ses pensées. Vous vous endormirez facilement et sans effort. L’esprit léger comme une plume qui s’envole dans l’air.

Si léger d’une soirée d’été. Alors que le corps est lourd, lourd comme du plomb. Lourd et profond comme ce sommeil qui s’installe à partir de maintenant. Vous pouvez laisser cette détente vous gagner de plus en plus. En veillant bien que les mots ne se mélangent pas entre eux. Comme parfois lorsque l’on entend plus que les sons. Sans pouvoir accrocher le sens derrière les sons qui parviennent sans attention particulière. Mais que l’on s’accroche pour ne pas s’endormir devant quelque chose d’intéressant. Sans pour autant que ce le soit vraiment. Alors vous laissez le corps gérer ce qu’il sait bien faire.

Vous, vous pouvez contrôler ce que vous avez à contrôler. Chacun dans son rôle spécifique.

Agréable et rassurant. Lentement et régulièrement. Comme de cette respiration qui emporte toujours plus ce corps. Qui n’a plus qu’à produire ce qu’il sait produire. Pour une récupération optimum. Pour retrouver votre pleine énergie.

Quand ce sera fait. Et le bon moment. Ce moment où vous n’êtes pas moins profondément en cet état profond de récupération. Où vos batteries se rechargent par la libération de vos pensées. Ces pensées qui s’éloignent de plus en plus.

De plus en plus. Qui s’en vont. Et que vous pouvez observer s’envoler par un vent mystérieux. Que je crois bien être celui de la liberté.

Vous vous libérez. Vous vous endormez. Facilement. Agréablement. D’un sommeil lourd et réparateur. Chaque nuit de sommeil.

Nuit après nuit. Aussi naturellement que se succèdent les saisons. Le rythme des jours et des nuits. Ce rythme que votre corps contient déjà.

Vous êtes bien. De mieux en mieux. Merveilleusement bien. Quand j’étais adolescent, j’avais un ami qui était le célibataire convaincu. Quand certains d’entre nous parlaient de construire une famille, de se marier et d’avoir des enfants, lui, il n’en voulait pas du tout et surtout pas.

C’était le célibataire avétéré et convaincu. Et il semblait heureux avec cette envie, avec ce choix. Il ne fallait surtout pas lui parler d’enfant et de mariage. On en riait bien mes amis et moi. Mais il a fini par nous convaincre que ça ne se changerait jamais. Et à force de constater qu’il en était parfaitement heureux, nous l’étions également pour lui. Et puis, comme vous le savez, la vie passe et nous appelle à des aventures différentes.

Et nous nous sommes tous éloignés, pris par nos activités, nos passions, nos aspirations. Et puis il y a un temps où nos souvenirs se comptent en dizaines d’années, puis en vingtaines et en trentaines. Ce qui ne nous rajeunit pas, certes. Et puis un jour, en sortant d’un supermarché où nous venions, ma famille et moi, de faire nos courses, je tombe nez à nez avec lui. Il avait certes le poids des années marqué sur son visage, et je dois également en avoir l’empreinte sur le mien. Et malgré ça, nous nous reconnûmes.

Sauf que mon cerveau fit un gros bug. Il y avait quelque chose qui m’empêchait d’être convaincu que c’était bien lui. En fait, c’était quatre choses qui se tenaient à ses côtés. Il y avait là une ravissante femme et trois enfants qui se succédaient régulièrement par leur taille à la façon des Dalton.

Comment était-ce possible ? Non, ça n’était pas possible. Alors, était-ce bien lui ? Pourtant, en me reconnaissant, je ne pouvais logiquement pas avoir de doute. Mais quelque chose en moi s’y refusait. Comment se pouvait-il que lui, vingt-cinq ans plus tôt, ce célibataire convaincu et absolument résolu, avait pu changer comme cela ?

D’après vérification, oui, c’était bien lui. La ravissante femme était bien la femme à laquelle il était marié, et ses trois magnifiques enfants étaient bien les siens. Comme quoi, tout est possible.

Tout peut changer. Vous pouvez tout doucement vous sentir de mieux en mieux. Toujours mieux.

De mieux en mieux. Vous pouvez profiter un maximum de cet état de bien-être. De cet état de bien-être. Vous respirez calmement. Tranquillement. Et vous vous sentez de plus en plus détendu. Calme. Et léger. Tout en étant bien relaxé. Détendu. Et pendant que vous vous réveillez, détendu.

Et pendant que vous profitez de chaque instant, c’est aussi tout le corps qui peut se ressourcer et en profiter pleinement pour votre plus grand bien. Vous êtes bien. Doucement bien. Et à chaque fois que vous entendrez ces sons, vous retrouverez instantanément cet état de bien-être, sans avoir besoin de rien faire. À chaque fois que vous entendrez ces sons qui vous emportent doucement et qui vous bercent, vous retrouverez cet état dans lequel vous êtes actuellement. Automatiquement. À chaque fois que vous vous bercerez sur ce son particulier, vous retrouverez cet état. Et dans un moment, vous allez prendre deux ou trois bonnes respirations avant de revenir bien dans l’ici et le maintenant.

D’abord lentement, puis plus rapidement. Et tout ceci prendra une réalité dans votre vie. Vous vous respirez enfin librement et vous entendez ma voix qui va décompter de sept à zéro. Et au zéro, vous laisserez vos yeux s’ouvrir sur l’avenir. Un avenir de bien-être, un avenir de légèreté, un avenir heureux, un avenir de confiance en soi, de calme et de sérénité. Au zéro, vous laisserez votre esprit s’éclairer sur votre vie nouvelle.

Une vie d’harmonie, une vie d’équilibre, une vie de légèreté. Au zéro, vous aurez commencé votre nouvelle vie. Sept. Dans cette détente complète, vous laissez votre esprit s’éclairer. Vous allez maintenant doucement reprendre possession de ce moment. Vous allez maintenant doucement reprendre possession de tous vos moyens physiques et psychiques déjà améliorés. Six. La réussite vous hisse plus haut que tous ces nuages qui se dispersent dans votre ciel de plus en plus bleu. Vous sentez cette merveilleuse paix, cette légèreté qui vous gagne déjà.

Tous vos muscles et vos nerfs se détendent doucement. Cinq. Vous faites enfin confiance à votre instinct. Votre ciel est de plus en plus ensoleillé comme votre esprit. Et les doutes et les peurs se dispersent avec les nuages derrière vous.

Ils s’éloignent de plus en plus. Quatre. Vous revenez ici sans hâte, en respirant calmement. Et vous êtes déjà de mieux en mieux calme et détendu, déterminé, motivé. Vous retrouvez doucement votre lucidité amplifiée à mesure que votre esprit s’éclaire. Chaque respiration vous apporte déjà de nouvelles énergies. Trois. Vous êtes sur la voie. Votre respiration est calme, de plus en plus aisée. Et votre cœur bat calmement, régulièrement, pour pomper le sang purifié par vos bronches. Et votre sang circule de plus en plus librement dans votre corps qui élimine ces impuretés.

Ce sang qui vient irriguer votre tête pour illuminer votre esprit. Deux. Vous êtes maintenant de mieux en mieux. Vous reprenez doucement conscience de tout votre corps. Et pour bien illuminer votre esprit sur vos facultés nouvelles, sur vos capacités nouvelles, vous reprenez bien conscience de votre corps. Et pour ça, vous bougez vos doigts, vos mains, vos pieds maintenant. Un. Vous êtes bien. Vous pouvez même vous étirer si vous en éprouvez le besoin. Vous vous étirez et respirez profondément. Zéro. Quand vous voulez, vous ouvrez les rideaux et vous profitez de cette belle soirée ou de cette belle journée.

Envie de changement, de progresser ? Testez votre séance d'hypnose gratuite en ligne
Le monde est stressant ! Prenez un instant pour vous avec votre séance détente gratuite en ligne
Analysez votre progression sur 10 points différents gratuitement
Logo OpenSynaps autoipnosi allungato

Libérez votre esprit maintenant