Pourquoi fait-on des cauchemars ? Les causes

Accueil » Sommeil » Pourquoi fait-on des cauchemars ? Les causes

Les cauchemars, tout une histoire ! Imagine-toi, allongé dans ton lit, les yeux clos, plongé dans un monde onirique. Soudain, tout bascule. Tu te retrouves dans un labyrinthe obscur, poursuivi par des chiens de l’enfer. Ton cœur bat la chamade, la sueur perle sur ton front, ils vont bientôt te rattraper. Et là tout d’un coup tu te réveilles. Bienvenue dans le royaume des cauchemars !

La vidéo

Pourquoi est-ce qu’on a des cauchemars ?

Un homme en costume fuit un grand loup monstrueux sous un ciel nocturne avec une pleine lune, illustrant l'une des causes des cauchemars.
Un homme en costume fuit un grand loup monstrueux sous un ciel nocturne avec une pleine lune, illustrant l’une des causes des cauchemars.

Mais pourquoi a-t-on ces cauchemars ? En fait les cauchemars sont des rêves normaux qui ne se sont pas terminés. La nuit, en plus de digérer les évènements de la journée, notre cerveau créé des rêves qui sont un mélange de nos souvenirs, nos peurs et nos désirs pour nous entraîner aux situations qui pourraient arriver dans le futur. Un peu comme un centre de réalité virtuelle personnalisé. Ces rêves peuvent être positif mais aussi négatif et ils arrivent qu’ils soient trop intenses émotionnellement pour nous et pousse notre cerveau à appuyer sur le bouton d’urgence sous l’effet de cette peur intense. Et lorsqu’il presse sur le bouton d’urgence, notre cerveau inonde notre corps d’adrénaline, ce qui nous fait réveiller en sursaut d’un coup et désorienté de ce changement brusque.

Le réveil en sursaut et la désorientation

Une personne en débardeur saute avec animation par-dessus un lit où dort une autre personne, au milieu d'un décor surréaliste semblable à des nuages et d'effets de lumière rougeoyante dans une chambre confortable, provoquant potentiellement des cauchemars.
Une personne en débardeur saute avec animation par-dessus un lit où dort une autre personne, au milieu d’un décor surréaliste semblable à des nuages et d’effets de lumière rougeoyante dans une chambre confortable, provoquant potentiellement des cauchemars.

Et comme on est désorienté, il nous faut du temps pour reprendre nos esprits et surtout évacuer toute l’adrénaline de notre corps. Il est tout à fait normal d’être paniqué, d’avoir une respiration courte et de se sentir mal. C’est ce mélange de réveil brusque et d’adrénaline qui donne ça.

Alors, la prochaine fois que tu te réveilleras en sueur après un cauchemar, rappelle-toi que ton cerveau cherchait juste à t’entraîner pour le futur et à malheureusement poussé le scénario un peu trop loin comme un film de série Z.

La normalité des cauchemars

Une personne se tient debout dans une vaste structure en forme de labyrinthe, éclairée par une douce lumière bleue, face à une porte circulaire au fond du couloir, qui provoque des cauchemars.
Une personne se tient debout dans une vaste structure en forme de labyrinthe, éclairée par une douce lumière bleue, face à une porte circulaire au fond du couloir, qui provoque des cauchemars.

Les cauchemars sont tout à fait normaux finalement. Mais si cela t’arrive trop souvent, tu peux travailler dessus avec par exemple l’hypnothérapie. Test le programme d’hypnose sur OpenSynaps en un clic, gratuitement ici : https://app.opensynaps.com

Si tu as des questions ou un commentaire, commente en dessous. On se voit la semaine prochaine pour discuter plus des rêves et des cauchemars !

Logo OpenSynaps autoipnosi allungato

Testez l'oasis de santé pour vous

Hypnose Sophrologie ASMR Journaling Pairs aidants Coaching Psy IA Art-thérapie Bols tibétains Cohérence cardiaque Relaxation Méditation Sons binauraux Conseils Partage Social
Fini la traversée du désert,
vous allez adorer la façon dont nous prenons soin de vous

Profitez gratuitement d'Opensynaps : Votre oasis de santé

Hypnose Sophrologie ASMR Journaling Pairs aidants Coaching Psy IA Art-thérapie Bols tibétains Cohérence cardiaque Relaxation Méditation Sons binauraux Conseils Partage Social