Logo OpenSynaps auto-hypnose allongé
Rêve lucide - Opensynaps, hypnose, sophrologie

Comment faire un rêve lucide ? Tout ce qu’il faut savoir

Comment faire un rêve lucide ? Comment s’entraîner pour y arriver ? Et bien, on répond à toutes vos questions dans cet article.

Comment faire un rêve lucide

Rêve lucide - Opensynaps, hypnose, sophrologie
Rêve lucide – Opensynaps, hypnose, sophrologie

Rêve lucide : introduction

Est-ce que vous rêvez ? Certainement !

Est-ce qu’il vous arrive de faire des cauchemars ? Oui, cela peut arriver !

Est-ce que vous êtes conscient que vous êtes dans un rêve ? Non ?

Et bien, c’est ce dont on va discuter aujourd’hui dans cet article sur les rêves lucides.

Les rêves lucides ou rêves éveillés, sont des rêves ou l’on est conscient : on se rend compte qu’on est dans notre imaginaire. Un rêve non-lucide en opposition est un rêve où on ne fait pas la différence entre réalité et imaginaire.

Un rêve lucide peut être de différente intensité. L’intensité variera en fonction de notre entraînement comme dans un film : spectateur, acteur, metteur en scène jusqu’à réalisateur.

  • Spectateur : je vis mon rêve lucide en suivant la trame du rêve sans intervention.
  • Acteur : je peux contrôler mes actions et ainsi interagir mais sans aucun contrôle sur le rêve en lui-même  
  • Metteur en scène : je peux contrôler mes actions et changer légèrement la trame du rêve. Par exemple en ajoutant des objets.
  • Réalisateur : j’ai un contrôle total sur la trame du rêve. Je peux interagir et modifier en profondeur la trame de l’histoire ainsi que l’univers.

Déjà en tant que spectateur, il est agréable de faire un rêve lucide car étant conscient, nous pouvons vivre pleinement l’expérience. De plus, en cas de cauchemars, nous pouvons facilement nous réveiller sans pour autant en vivre l’angoisse.

Mais qu’est-ce qu’un rêve au fait ?

Rêveur en train de rêver des rêves

Les rêves

Une nuit de sommeil est composée de 4 à 5 cycles d’environ 1 heure et demi. Ces cycles sont eux-mêmes composés de plusieurs phases de sommeil :

  • Léger entre 15 et 30 minutes : l’endormissement
  • Profond : entre 45 minutes et 1 heure : un sommeil lent profond, réparateur et reposant. 
  • Paradoxal : entre 15 et 20 minutes : lorsque nous rêvons

Source: réseau Morphée

Le cerveau durant ces différentes phases change sa fréquence de travail. Durant le sommeil profond, cette fréquence est très basse tandis que dans le sommeil paradoxal, cette fréquence est rapide et proche de notre fréquence d’éveil. L’activité cérébrale est donc beaucoup plus intense dans le sommeil paradoxal : c’est là que nous rêvons.

D’ailleurs durant le sommeil paradoxal, notre corp subit une paralysie des muscles comme mécanisme « protecteur » pour nous empêcher de nous lever et de vivre notre rêve dans la réalité. Chez les somnambules, ce mécanisme fonctionne mal, c’est pourquoi elles rêvent tout en bougeant.

Attrape rêves

L’utilité des rêves

Il y a plusieurs théories. Les plus vieilles de ces théories proposent que les rêves serviraient à consolider la mémoire et/ou à digérer les émotions vécues dans la journée. De nos jours, les dernières études assignent plutôt ces fonctions au sommeil profond (sommeil lourd et reposant).

Les plus récentes études proposent plutôt que les rêves seraient un avantage évolutif nous permettant de servir de terrains d’entraînements. Ceci afin de nous préparer aux difficultés et situations angoissantes de la réalité.

Cette théorie est très intéressante car l’on sait qu’un cauchemar est un rêve qui ne se termine pas. En effet, un rêve trop intense émotionnellement ou réveillant trop d’angoisses en nous, nous force avec un mécanisme de survie à nous réveiller en sursaut par une poussée d’adrénaline : c’est un cauchemar. Si le rêve est moins intense, alors le rêve se termine normalement sans provoquer de poussée d’adrénaline (mécanisme de survie). C’est la différence entre un rêve et un cauchemar : un cauchemar est un rêve qui se finit brutalement par un réveil en urgence.

Selon des études, les actions rêvées utilisent exactement les mêmes zones du cerveau que celles utilisées dans la réalité. Ce qui confirmerait que nos rêves nous permettraient de nous entraîner dans un environnement sûr et contrôlé : notre imaginaire. C’est à dire améliorer nos capacités à répondre à des situations qui nous angoisse ou encore développer des compétences pour les défis à venir.

Je trouve intéressant cette théorie de l’entraînement car personnellement, je vois que mes rêves sont très liés à mes angoisses. En effet, je fais beaucoup de rêves qui ont pour thème soit des souvenirs traumatisants passés, soit des activités stressantes à venir.

Rêve paradisiaque

L’utilité des rêves lucides

Nous avons vu l’utilité des rêves mais quelle est l’utilité des rêves lucides ? Et bien, en premier je vous propose de partir sur cette théorie que les rêves seraient un entraînement pour répondre à des défis dans la vie réelle.

Chaque rêve serait donc un univers spécialement développé par notre subconscient pour nous aider et nous entraîner à répondre à une situation précise.

En faisant des rêves lucides, nous sommes donc capables de répondre encore mieux à cet entraînement. En contrôlant l’univers de notre rêve (réalisateur), il serait aussi possible de s’entraîner pour des situations spécifiques : améliorer ses performances sportives, atténuer une phobie, revivre un souvenir anxiogène.

De plus, en sachant que nous rêvons, un cauchemar n’a plus lieu d’être. Un rêve trop intense ? Je peux choisir de me réveiller. Mais passé un certain niveau de contrôle, je peux aussi agir sur l’intensité. 

Par exemple, je suis entouré d’araignées, je peux choisir de construire un mur imprenable autour de moi.

Dans un de mes rêves, j’étais attaqué par des bêtes horribles. Je me suis dit, mais c’est bizarre, ces bêtes m’angoissent plus que tout mais elles sont floues. Et là prise de conscience, je suis en train de rêver. Alors j’ai décidé de créer une épée dans une de mes mains et la tension est directement redescendue à un niveau plus acceptable : je pouvais me défendre.

Vous êtes intéressé à essayer la pratique des rêves lucides ? Alors allons-y.

S'entraîner pour faire des rêves lucides

L’entraînement

Et oui, avant de faire des rêves lucides, il va falloir s’entraîner. La première chose est d’essayer de se souvenir de ses rêves. Pour cela, il est important de tenir un journal des rêves.

Dans OpenSynaps, nous vous proposons d’écrire vos rêves dans votre journal personnel. Cela vous permet de les analyser mais aussi de vous préparer à faire des rêves lucides.

Une technique pour aider son esprit à se souvenir de ses rêves est de se préparer mentalement dans son lit juste avant de s’endormir en se disant « Je veux me souvenir de mes rêves » plusieurs fois.

Au fils des nuits, vous vous rappellerez peu-à-peu de votre imaginaire. Au début cela sera des bribes : des émotions, des couleurs, des impressions. Ensuite vos souvenirs prendront de plus en plus corps. Ne lâchez pas, cela peut prendre du temps, c’est tout à fait normal.

Finalement lorsque vous vous souvenez bien de vos rêves, il est important de repérer les éléments qui démontrent que vous étiez dans un rêve. Par exemple des bêtes floues aux proportions gigantesques ou encore un texte impossible à lire. Repérer ses détails vous entraînera à comprendre que vous êtes dans un rêve.

Faire des rêves lucides

Faire un rêve lucide

En fait, faire un rêve lucide c’est finalement assez simple, il faut « juste » arriver à se rendre compte qu’on est dans son imaginaire. Il faut arriver à « réveiller » sa conscience. Paradoxal non 😉? (Comme rêve paradoxal !)

Plusieurs fois par jours donc, entraînez-vous à tester votre réalité. Cela entraînera des réflexes qui vous seront utiles pour vous dire « ah mais je suis dans un rêve en fait » et atteindre ainsi la lucidité.

A faire plusieurs fois par jours :

  • Posez-vous la question « Suis-je en train de rêver ? »
  • Questionnez-vous « Suis-je conscient ? »
  • Analysez votre environnement pour repérer des détails étranges

Les détails étranges dans un rêve :

  • Vous n’avez pas de réflexion dans un miroir
  • La plupart des objets vous entourant sont insaisissables
  • Vos mains peuvent être anormales
  • Les textes et nombres changent constamment
  • Vous pouvez continuer de respirer même si vous vous pincez le nez
  • Vous pouvez faire des choses inhabituelles : voler par exemple

Ecrire votre journal de rêve va vous entraîner à repérer ses détails inhabituels ainsi que pleins d’autres choses.

Rêve : Nuit étoilée

Dernier détails

Vous faites des rêves lucides, félicitations. Quelques petits détails importants :

Gardez votre calme et ne soyez pas trop excité quand vous devenez lucide. Sinon vous vous réveillerez tout de suite.

Dans un de mes premiers rêves lucides, au moment où je me suis rendu compte que je pouvais contrôler mon rêve, j’ai commencé à changer tout l’univers. Tout d’un coup, j’ai senti être tiré vers le haut comme si je remontais dans une piscine. En perçant la surface de l’eau, je me suis tout simplement réveillé.

Choisir de se réveiller : Vous êtes dans un rêve lucide mais celui-ci malgré vos efforts devient de plus en plus angoissant. Cela arrive mais mieux vaut vous réveiller avant que cela ne se transforme en cauchemar. Pour cela :

  • Criez. Cela va signifier à votre esprit qu’il est temps de se lever
  • Clignez des yeux rapidement
  • S’endormir dans un rêve à l’effet inverse que dans la réalité : vous vous réveillerez
  • Commencez une activité demandant des efforts cérébraux : lire, chanter, compter, … . Cela activera votre cerveau et vous réveillera.
  • Interagissez avec votre rêve. Créez des objets, changez les couleurs, … .
Rêver grand

En conclusion

En sachant que l’on passe plus de 20 ans de sa vie à dormir et sur ces 20 ans, 5 ans à rêver, il serait bien dommage de ne pas profiter de vivre ses rêves … littéralement.

De plus comprendre ses rêves, les analyser et les vivre, vous permet d’améliorer diverses de vos situations personnelles. Par exemple :

Je vous encourage donc à utiliser le journal des rêves dans OpenSynaps. Celui-ci en plus de vous permettre d’améliorer la qualité de votre sommeil, vous donnera aussi peu-à-peu les clés pour faire des rêves lucides.

De façon personnelle, j’ai utilisé ces différentes techniques pour arriver à faire des rêves lucides et je dois dire que c’est plutôt très sympa. Cela en plus du fait que je fais beaucoup moins de cauchemars.

Si vous essayez, n’hésitez pas à laisser ci-dessous vos témoignages et retours.

Si vous êtes un spécialiste des rêves lucides, laissez vos techniques et vos conseils.

Bien du plaisir et de merveilleuses aventures dans vos rêves … lucides ! 😀

Ouvrez votre esprit au changement avec l'hypnose​

Voulez-vous vraiment changer ?

Si oui, suivez votre programme Opensynaps chez vous, à votre rythme
Les points clés d'Opensynaps

Accrochez-vous, vous allez monter !

0
Vies transformées
0
Séances d'hypnose différentes
> 0 %
Evolution positive moyenne en 40 jours

Envie de changement vous-aussi ?

5/5

Je peux témoigner de la réelle efficacité des séances d’hypnose via Opensynaps car avant de commencer les séances, je souffrais d’un stress post traumatique depuis 4 ans qu’aucun traitement médical n’avait pu guérir et depuis que je suis votre programme pour diminuer le stress, je retrouve ma vie d’avant en mieux. C’est une vraie renaissance.

Pierre

5/5

J’ai essayé d’autres techniques énergétiques dont l’EFT qui a porté ses fruits. Néanmoins Opensynaps est plus efficace je me sens plus détendue, la joie est revenue dans ma vie, j’envisage les situations plus calmement et plus sereinement. J’ai souvent été plutôt réactive et le recul que je prends maintenant est très puissant dans ma vie. Je suis également très sensible au côté esthétique que je trouve très réussi comme je suis très visuelle je pense que cela accentue l’effet de l’hypnose.

Mylène

5/5

Merci beaucoup pour cette application, j’adore les aides qui y sont proposées. Cela m’aide à arrêter de fumer. J’en suis qu’au 3 eme jour d’arrêt sous patch 21 mg et pastille à 2,5 mg.

Cindy

5/5